Accueil » ACTUALITE » Meurtre de l’AG de Vijana : le MLC se dit prêt à constituer ses avocats en appui à la famille de la victime

Meurtre de l’AG de Vijana : le MLC se dit prêt à constituer ses avocats en appui à la famille de la victime

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 01 octobre, le Mouvement de Libération du Congo (MLC), parti cher à l’opposant congolais Jean-Pierre Bemba, dit se reserver le droit de constituer ses avocats, afin que justice soit faite dans l’affaire du meurtre de l’administrateur gestionnaire de l’hôpital Vijana, froidement abattu par l’un des gardes du corps du ministre provincial de l’intérieur de la ville de Kinshasa, Dolly Makambo.

“A cet effet, le MLC se réserve le droit de constituer ses avocats, en appui à ceux dûment choisis par la famille, aux fins d’exiger que justice soit faite”, lit-on dans le communiqué signé par Eve Bazaiba, Secrétaire générale de ce parti.

Par ailleurs, appelle ses militants à répondre présent sur “le lieu des audiences foraines pour soutenir la famille et participer à toutes les manifestations qui seront organisées incessamment pour exiger la fin de l’insécurité à Kinshasa”, précise-t-on.

En effet, c’est le mercredi dernier que qu’un policier commis à la garde du ministre Dolly Makambo avait tué par balle ce l’administrateur du centre de santé Vijana, situé sur l’avenue Bukama, dans la commune de Lingwala. Ce, suite à une altercation relevant d’un dossier de spoliation. Les audiences foraines se tiennent présentement sur le lieu du crime, afin d’en établir les responsabilités.

L.V

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Urgent : plusieurs sources confirment la mort du général Delphin Kahimbi

L’information révélée ce matin par plusieurs sources non officielles ce vendredi 28 février fait état ...