Accueil » ACTUALITE » RDC : Fayulu appelle la communauté internationale à changer d’attitude
Martin Fayulu, candidat unique de l'opposition pour la présidentielle du 23 décembre en RDC. Il est le président du parti d'opposition- Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECiDe) en sigle.

RDC : Fayulu appelle la communauté internationale à changer d’attitude

L’opposant congolais Martin Fayulu a accordé une longue interview à la télévision kinoise Congoweb, diffusée dans la soirée du dimanche 07 octobre. Il est revenu sur l’actualité politique congolaise et l’évolution de rapports entre la communauté internationale, les nouvelles autorités congolaises et lui, depuis les dernières élections.

Lui, le principal adversaire du président congolais Félix Tshisekedi lors de la dernière présidentielle, estime que la communauté internationale na’ pas beaucoup tenu compte de « la vérité » issue de cette présidentielle.

« Si eux, les membres de la communauté internationale n’avait réclamé la vérité rien que la vérité, comme d’ailleurs l’Union africaine avait tenté de le faire ? » se questionne-t-il. Lorsqu’il précise ensuite que « certains membres de la communauté internationale ont gêné le Congo ».

Et de décrire, enfin, sur cette question de « la vérité des urnes », ce que doit être l’attitude de ladite communauté dont il dit en faire partie : « je veux que la communauté internationale se comporte à l’égard du Congo comme elle le fait sur d’autres pays. Nous ne voulons pas de gens qui viennent ici décider pour le Congo ».

TAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

[Football/Léopards] : Et si Mukoko Amale était le potentiel successeur de Djos Issama ?

Le défenseur latéral droit congolais, Mukoko Amale dit « Soso » ne cesse de faire parler de lui au sein de de l'opinion sportive après avoir réalisé un bon match le dimanche 20 octobre dernier. Il est parmi les artisans de l'écrasante victoire qui a permis aux Léopards de valider leur ticket qualificatif pour le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) 2020, éliminant les Fauves de bas-Oubangui de la République Centrafricaine (4-1).