Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu: Plus de 500 miliciens quittent la brousse pour rejoindre les FARDC.

Nord-Kivu: Plus de 500 miliciens quittent la brousse pour rejoindre les FARDC.

Dans une déclaration faite ce mercredi 25 septembre 2019, devant les autorités locales de Beni ville, Kambale Mayani, chef d’état major de l’Union de Patriotes pour la Libération du Congo,(UPLC), a fait savoir que ses miliciens sont prêts a quitter la brousse pour rejoindre les FARDC.
”Nous avons été pendant longtemps dans la brousse, car nous n’étions d’accord avec l’ancien régime, nous venons d’écouter l’appel du président de rejoindre les Forces armées de la RDC pour construire ensemble notre pays”, a déclaré Kambale Mayani.

A l’en croire, il n’y a plus de raisons de demeurer dans la brousse, le régime et le système ont connu une mutation remarquable. Nous avons combattu le régime passé, car on émettait sur une même longueur d’onde, maintenant qu’à la tête du pays, nous avons un autre Chef, plus de raison de continuer à rester dans la brousse”, a souligné le Chef rebelle.

Cantonné a Beni ville, les miliciens n’attendent plus que la décision des autorités congolaises pour les formalités administratives en vue de leur insertion dans l’armée congolaise.

Toute fois, Kambale et ses troupes se disent très inquiets de constater cependant que dans le chef des autorités congolaises, il s’observe un silence qui ne dit pas son nom, depuis leur prise de décision d’intégrer l’armée de la RDC.

Le chef miliciens a saisi la balle au bond pour lancer un appel aux troupes actives encore dans la forêt de rejoindre les FARDC.

Alain Mpunga

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

[Football/Léopards] : Et si Mukoko Amale était le potentiel successeur de Djos Issama ?

Le défenseur latéral droit congolais, Mukoko Amale dit « Soso » ne cesse de faire parler de lui au sein de de l'opinion sportive après avoir réalisé un bon match le dimanche 20 octobre dernier. Il est parmi les artisans de l'écrasante victoire qui a permis aux Léopards de valider leur ticket qualificatif pour le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) 2020, éliminant les Fauves de bas-Oubangui de la République Centrafricaine (4-1).