Accueil » ACTUALITE » Carence de la farine de maïs au Haut Katanga : « Il y a nécessité d’allouer un budget conséquent à l’agriculture » (Mukalay Nsenga)

Carence de la farine de maïs au Haut Katanga : « Il y a nécessité d’allouer un budget conséquent à l’agriculture » (Mukalay Nsenga)

Depuis bientôt plusieurs jours, la population de la province du Haut Katanga peine à trouver la farine de maïs sur le marché. Selon Mukalay Nsenga, président de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) section Lubumbashi qui a accordé un entretien à la rédaction d’Actu24.CD ce mercredi 11 septembre, cette situation ne date pas d’aujourd’hui. Pour y faire face, les autorités doivent disposer un budget conséquent pour l’agriculture.

« Depuis l’époque de Mobutu, la province du Haut Katanga a toujours fait face à la rareté de cette denrée de première nécessité. Des solutions ne seront jamais trouvées aussi longtemps que nous continuons à spéculer sur le stock excédentaire de la Zambie » a confié Mukalay Nsenga.

Et d’ajouter ; « la situation de la rareté des maïs demeurera préoccupante tant que la solution efficace tarde à venir », a renchéri le président de la FEC/Lubumbashi.

A l’en croire, deux causes sont à la base de la production insignifiante de la farine de maïs.

« Pour mettre fin à cette gangrène qui mine le secteur économique de la province, deux causes sont à la base : il s’agit de la cause économique et politique. Pour la première, aussi longtemps que les autorités ne capitalisent pas la terre, l’eau et les artères que nous avons, rien ne sera possible dans ce secteur. La deuxième cause est que le gouvernement devra mettre en place un budget conséquent pour l’agriculture », a précisé cet opérateur  économique. Et d’insister qu’il y a « nécessité de diligenter un budget idéal à l’agriculture ».

Par ailleurs, Mukalay Nsenga pense que ceci sort de l’ordinaire de voir la province croupir dans une crise alimentaire sans précédente.

« La triste réalité à laquelle est confrontée la province est que le prix d’un sac de maïs a atteint 44000fc à peu près 30 dollars ; c’est une donne ahurissante, d’autant plus que ceci sort de l’ordinaire, de voir la province croupir d’une crise alimentaire », s’indigne-t-il.

Alain Mpunga

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

[Football/Léopards] : Et si Mukoko Amale était le potentiel successeur de Djos Issama ?

Le défenseur latéral droit congolais, Mukoko Amale dit « Soso » ne cesse de faire parler de lui au sein de de l'opinion sportive après avoir réalisé un bon match le dimanche 20 octobre dernier. Il est parmi les artisans de l'écrasante victoire qui a permis aux Léopards de valider leur ticket qualificatif pour le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) 2020, éliminant les Fauves de bas-Oubangui de la République Centrafricaine (4-1).