Accueil » ACTUALITE » Pour mettre fin aux conflits combattants-musiciens: Koffi Olomide promet de prélever 10% de ses recettes de concerts au profit des actions humanitaires à l’est

Pour mettre fin aux conflits combattants-musiciens: Koffi Olomide promet de prélever 10% de ses recettes de concerts au profit des actions humanitaires à l’est

Le patron de l’orchestre ” Quartier latin”, Koffi Olomide, a déclaré le samedi dernier 03 août que la majorité des ” combattants” sont aujourd’hui favorable au retour des prestations scéniques des musiciens congolais dans l’espace Schengen.

Par conséquent, il a promis de prélever 10% de ses recettes de concert en Europe au profit des actions humanitaires dans l’Est de la RDC.

Pour celui que l’on surnomme” grand mopoa”, la décision prise par les combattants d’interdire les musiciens de livrer les concerts en Europe n’a pas été bénéfique pour la culture congolaise.

” Ils nous reprochaient d’être de mèche avec le régime de Joseph Kabila, dont ils ne cessaient de decrier le caractère dictatorial et anti social. Maintenant que le régime a changé, je crois qu’on tous intérêt à tourner la page et à œuvrer ensemble pour le développement de la culture de notre pays”, a-t-il ajouté.

Pour rappelle le phénomène ” combattants” est parti d’une décision prise par les congolais de la diaspora d’empêcher les musiciens congolais de livrer des concerts en Europe, en Afrique du Sud et aux États-Unis.

Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

[Football/Léopards] : Et si Mukoko Amale était le potentiel successeur de Djos Issama ?

Le défenseur latéral droit congolais, Mukoko Amale dit « Soso » ne cesse de faire parler de lui au sein de de l'opinion sportive après avoir réalisé un bon match le dimanche 20 octobre dernier. Il est parmi les artisans de l'écrasante victoire qui a permis aux Léopards de valider leur ticket qualificatif pour le Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) 2020, éliminant les Fauves de bas-Oubangui de la République Centrafricaine (4-1).