Accueil » ACTUALITE » RDC : dans le Haut-Katanga, les dons de Kyabula sentent la tartuferie

RDC : dans le Haut-Katanga, les dons de Kyabula sentent la tartuferie

Une chose est certaine, les multiplications de dons du gouverneur Jacques Kyabula dans sa province du Haut-Katanga rentrent dans le cadre d’un coup de communication. Ses pages facebook et twitter longtemps sponsorisées soutiennent l’hypothèse. Ce 19 juillet sonne la fin du séjour de travail du gouverneur et une bonne partie de ses ministres à Sakania, un territoire de cette province du sud-est de la RDC. Durant ses trois jours de visite, les plus ostentatoires d’actions sont ses multiples dons aux souffreteuses populations de ce recoin du pays.

L’opinion retient deux et questionne sur sa sincérité. Surtout qu’en matière de questions de l’État, « le marathon de la tartuferie », s’il faut reprendre la formule de l’écrivain Philip Roth pour décrire l’hypocrisie, n’est jamais loin.

D’abord, les maisons pour les chefs coutumiers du Haut-Katanga. « Le Gouvernement provincial va en construire une vingtaine. Heureux d’avoir posé la pierre symbolique aujourd’hui. Des maisons qui leur seront livrées déjà meublées », révèle fièrement le compte twitter officiel de Jacques Kyabula.

Ce que l’on sait, les chefs coutumiers sont plus proches de la population et beaucoup sont influents. Eux qui s’imaginent déjà propriétaire de demeures au standard local enviable, auront du mal à porter un discours négatif sur le gouverneur. Peut-être là l’objectif du chef de l’exécutif provincial. Peut-être.

Ensuite, des médicaments et autres pour les malades de l’hôpital du territoire.

« Comme dans les grands hôpitaux de Likasi où nous avons été il y a 6 semaines, ce jeudi à l’hôpital de Sakania, nous avons apporté des médicaments, des pagnes, des couettes et payé les factures de ceux qui étaient retenus pour n’avoir pas payé », renseigne une fois de plus son autre tweet.

Ce que l’on sait, est qu’il partage la même ville que l’opposant Moïse Katumbi, qui s’est longtemps illustré par de dons, a entretenu son image de bienfaiteur, très populaire dans la ville de Lubumbashi. L’actuel gouverneur, membre de la famille politique de Joseph Kabila, se sent certainement en concurrence perpétuelle de bienfaisance.

« La charité c’est bien, mais des solutions durables c’est encore mieux. Quelles sont les mesures prises par le gouvernement Jacques Kyabula afin que dans quelques semaines/mois l’hôpital de Sakania et des patients ne se retrouvent pas dans la même situation ? » questionne, sur le même réseau social, la curiosité du mouvement citoyen Lucha.

TAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

RDC : Seth Kikuni souhaite qu’on impose à deux le nombre d’enfants par couple

Il a toujours proposé de solutions radicales. Après avoir ouvertement exigé la vente de la Télévision d'État qu'il considère le contenu de piètre qualité, l'ancien candidat président de la République à la dernière présidentielle revient ce 23 août avec une proposition qui pourra faire de vagues.