Accueil » ACTUALITE » RDC : le Japon lorgne la construction du port en eau profonde de Banana

RDC : le Japon lorgne la construction du port en eau profonde de Banana

Le président de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Sinichi Kitaoka, a été en séjour en RDC. Le 17 juillet était son dernier jour sur le sol congolais. Le Président Félix Tshisekedi et le gouverneur de Kongo-Central Atou Matubuana, une province du sud-ouest du pays, l’ont reçu.

Dans son adresse à la presse, les ambitions de l’agence japonaise pour de grands projets de construction du port en eau profonde de Banana, dans ladite province, étaient soulignées.

Dans ce contexte de la construction du pont route-rail entre Kinshasa et Brazzaville par la Banque Africaine de développement(BAD), dont le début des travaux est prévu pour 2020, et le bourdonnement qui en découle – les habitants de ce coin de la RDC ne vivent pratiquement que de leur ouverture à l’océan et considèrent ce pont route-rail comme un concurrent majeur de leur business – le Japon espère que le moment soit propice pour renforcer d’avantage les liens entre les deux pays.

« Le port en eau profonde de Banana, la rénovation du port de Matadi, la rénovation du chemin de fer d’ici Matadi jusqu’à Kinshasa… Tous ces projets peuvent requérir beaucoup de temps et d’argent. Le Gouvernement doit établir des bonnes stratégies pour arriver à réaliser ces projets. Qu’est-ce qui doit-être la priorité ? Comment recevoir de l’argent ? Nous (Japon) allons disponibiliser nos conseillers aussi longtemps que possible. Mais les décisions doivent être prises par le gouvernement congolais. Je pense que le nouveau gouvernement va prendre des décisions sages. La première chose ce que nous allons donner nos meilleures idées pour le plan de développement », rassure monsieur Sinichi.

Qui conclu, « après que le Gouvernement ait pris des décisions, c’est alors que nous allons coopérer sur base de ces décisions. Le calcul de temps est aussi un facteur très important. Pour nous, la coopération avec d’autres donateurs multi et bilatéraux, doit aussi être considérée ».

TAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

RDC : Seth Kikuni souhaite qu’on impose à deux le nombre d’enfants par couple

Il a toujours proposé de solutions radicales. Après avoir ouvertement exigé la vente de la Télévision d'État qu'il considère le contenu de piètre qualité, l'ancien candidat président de la République à la dernière présidentielle revient ce 23 août avec une proposition qui pourra faire de vagues.