Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu : 4 jours de paralysie des activités de riposte contre Ebola suite à une rumeur répondue sur les réseaux sociaux

Nord-Kivu : 4 jours de paralysie des activités de riposte contre Ebola suite à une rumeur répondue sur les réseaux sociaux

C’est le quatrième jour consécutif depuis le début du mois de mai, que les équipes de la riposte d’Ebola ne savent plus exécuter leur travail dans la ville de Butembo au Nord-Kivu. Ce, à cause d’une rumeur intensifiée sur les réseaux sociaux selon laquelle le véhicule d’une équipe de la riposte aurait renversé un motard qui serait décédé sur le coup. C’est ce qu’a fait savoir ce mardi 7 avril, le ministère de la santé.

D’après le ministère de la santé, les équipes de la riposte ont dû limiter leurs déplacements dans la ville ce mardi, craignant un éventuel soulèvement de la population à la suite de la propagation de cette rumeur.

“Cette rumeur ayant causé un risque de soulèvement de la population, les équipes de la riposte ont dû limiter leurs déplacements dans la ville ce mardi”, communique le ministère de la santé.

Par ailleurs, le président de l’ATAMOV, l’association des motards, a démenti cette mauvaise campagne.
“Un accident a bien eu lieu mais le conducteur de taxi moto n’est pas décédé et il a continué à travailler pendant la journée”, a-t-il expliqué.

À l’issue d’une réunion tenue ce mardi à cet effet entre le comité urbain de sécurité de la ville et les conducteurs de taxi motos, ces derniers avouent être infiltrés par des gens malintentionnés qui visent à déstabiliser la ville. Si tout se passe bien, les activités de la riposte contre Ebola pourront reprendre dès ce mercredi.

Louange vangu

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Kinshasa : pour une durée indéterminée, plusieurs communes seront privées d’eau potable

C’est un communiqué de la Regideso qui rapporte cette information, lu dans la soirée de ...