Accueil » ACTUALITE » Kolwezi/Semaine minière : La société civile (OSC) claque la porte et annonce la tenue d’une Conférence alternative de 2 jours

Kolwezi/Semaine minière : La société civile (OSC) claque la porte et annonce la tenue d’une Conférence alternative de 2 jours

Les Organisations de la Société Civile œuvrant dans le secteur des ressources naturelles
en RDC venues de différentes provinces pour participer à la 3è édition de la Conférence Minière de la RDC prévue du 12 au 14 septembre 2018 à Kolwezi, ont hier mercredi dans communiqué de presse dénoncé l’organisation chaotique de la Conférence minière et le désordre observé dans
l’enregistrement des délégués.

Cette désorganisation que la société de la Société Civile dénonce a abouti à l’exclusion
de ses membres
pour des raisons inavouées par les agents de la présidence de la République commis à
l’attribution des numéros et à la capture venus de Kinshasa. Ceci dans l’indifférence des
autorités compétentes.

» Nous voudrons ainsi exprimer notre inquiétude quant à la mise à l’écart des délégués de la Société Civile qui sont toujours victimes de l’exclusion lors des Conférences
minières organisées par le Gouvernement congolais alors que la Société Civile demeure
une composante importante dans l’amélioration de la gouvernance minière par son implication active dans la réforme minière.
» indique le communiqué.

La Société Civile en tant que partie prenante, dénonce les
obstacles à sa participation au débat sur la gouvernance des ressources minières de la RDC et promet d’en tirer toutes les conséquences.

« Par cette même occasion, la Société Civile prend la décision d’arrêter définitivement sa participation à la présente Conférence Minière du Gouvernement et annonce la tenue
d’une Conférence alternative pendant deux jours » conclut le communiqué.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Décapitation de 8 personnes à Mwanga (Ituri) : la communauté Alur décrète 3 jours de deuil

Les tueries qui sévissent ce dernier temps dans la province de l’Ituri n’a pas laissé ...