Accueil » ACTUALITE » Beni-sécurité: Situation calme, reprise timide des activités après les affrontement à Ngadi
Congolese government soldiers (FARDC) in Minova, which is under their control Sunday Nov. 25, 2012. Government troops remain in Minova, 25 kilometers (15 miles) south of Sake, following a failed attack on M23 last Thursday. Regional leaders meeting in Uganda called for an end to the advance by M23 rebels toward Congo's capital, and also urged the Congolese government to sit down with rebel leaders as residents fled some towns for fear of more fighting between the rebels and army.(AP Photo/Jerome Delay)

Beni-sécurité: Situation calme, reprise timide des activités après les affrontement à Ngadi

Les activités ont repris timidement à Ngadi quartier de la Commune de Ruwenzori ville de Beni ce samedi.

Ceci après les affrontements entre les éléments FARDC face aux rebelles ADF qui seraient venus de la partie Est de Mayangose pour attaquer la position des forces loyalistes sur place à Ngadi les après-midis du vendredi 24 août 2018.

Une panique s’était observée du côté de la population de Ngadi centre, Kipriani, Boikene où les uns se sont dirigés dans le centre ville et les autres sont restés enfermés dans leurs maisons.

Cependant certains cultivateurs qui étaient encore dans leurs champs ont passé nuit sur place craignant pour leur sécurité.

Interrogé ce matin par 7SUR7.CD, Makofi Bukuka notable et chef coutumier de la place, a expliqué que l’ennemi serait venu de Kause pour attaquer le camp FARDC.

Pas de perte en vie humaine côté population.

Des cas de blessés auraient été enregistrés parmi les éléments de l’ordre et dans le camp de l’ennemi. Des cas de vols de produits de commerce ont également été signalés.

Signalons que le mouvement suspect de ces rebelles était signalé aux alentours de Mayangose par les creuseurs depuis le mercredi dernier.

Entre temps, dans la nuit de vendredi à ce samedi, un garçon d’une vingtaine d’années a été abattu par des bandits armés à Tamende commune Mulekera ville de Beni.

Les bandits l’ont logé trois balles dans la poitrine et ce dernier a succombé sur le champ.
Le nommé Samy Mbafumoja vendeur de téléphone à Matonge a été surpris par ces malfrats aux
environs de 20h55′.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

De passage à Goma, Uhuru Kinyatta appelle à la cessation des hostilités et demeure favorable au dialogue

Après un séjour dans la capitale de la République démocratique du Congo, l’ancien président Kényan, ...