Accueil » ACTUALITE » Balkanisation de la RDC : un journaliste en parle via son livre “Balkanisation, mythes et réalités”

Balkanisation de la RDC : un journaliste en parle via son livre “Balkanisation, mythes et réalités”

Pendant que la situation pertinente de la balkanisation de la République démocratique du Congo depuis sa partie Orientale fait parler d’elle, le journaliste congolais Nicaise Kibel Bel Oka a il y a peu, publié un livre intitulé « Balkanisation de la RDC : mythe et réalité ». Dans ce dernier, ce chevalier de la plume œuvrant actuellement dans la région de Beni au Nord-Kivu, aborde deux côtés phares dont la mythologie et le réel du débat sur la balkanisation du pays.

Dans une interview accordée à la presse de Goma ce mardi 22 décembre 2020, Nicaise Kibel Bel Oka laisse entendre que dans la première partie de ce dernier, il a pu faire la comparaison entre le Balkans et la région des grands lacs passant par l’Éthiopie, le Soudan et le Rwanda avec toutes les conséquences néfastes sur la RDC. 

Tout en indiquant que la balkanisation est l’étape finale et qui intervient après les étapes de essaimage et l’infiltration des armées, ce journaliste congolais fait savoir que le Suncity accompagne et/ou soutient le processus de la Balkanisation de la RDC à travers poursuit-il, l’infiltration enregistrée au sein de forces de défense et de sécurité.

La balkanisation est vécue sur le système de essaimage de populations d’origine étrangère en RDC, notamment celles du Rwanda qu’on envoie sur notre territoire et dans ce système, nous avons deux problèmes, celui de déplacés et de réfugiés, car le recensement est irrégulier. Et ces populations se retrouvent dans le grand-kivu et Ituri. Le DDRR, le brassage et différents mixages, font entrer des infiltrés et qui aujourd’hui portent la nationalité congolaise, mais qui sont au service des pays voisins.” a dit le journaliste Nicaise Kibel Bel Oka.

Nous vivons un système de seigneurs de guerre, qui, quand ils se rendent, ils fragilisent l’État et déstabilisent l’armée. La balkanisation de la RDC est possible sauf si les Congolais prennent conscience du danger et reviennent sur le contenu de l’hymne national du pays et réfléchissent sur l’avenir du pays.” a-t-il ajouté, avant de lancer un vibrant appel à toutes les couches tant politiques que sociales à s’accaparer de cette lutte contenue dans son livre qui met sur la place publique tous les dangers que court la RDC face à la balkanisation.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Trophées en main, Hondi Rugenge champion du Monde de Bodybuilding s’imprègne de dégâts de l’éruption du volcan Nyiragongo

Le champion du Monde 2019 de Bodybuilding est arrivé samedi 20 novembre 2021 dans la ...