Accueil » ACTUALITE » AUGUSTIN KABUYA – Polémique candidature unique opposition : « Quand les autres partis ne jurent que sur la candidature de leur président ça passe mais quand c’est l’UDPS ça dérange »

AUGUSTIN KABUYA – Polémique candidature unique opposition : « Quand les autres partis ne jurent que sur la candidature de leur président ça passe mais quand c’est l’UDPS ça dérange »

Une polémique s’est installée mercredi 22 août dernier après que Jean-Marc Kabund secrétaire général de l’UDPS et la base de son parti, aient indiqué « qu’ils ne soutiendront pas autre candidat que F. Tshisekedi » à la présidentielle.

Réagissant à cette situation, Augustin Kabuya estime que tout homme sérieux ne peut en aucun cas condamner la base de son parti ou son secrétaire général.

« Cette base est en train de défendre la résolution du congrès extraordinaire. Même moi, personnellement je suis déçu de voir un peu comment les gens sont méchants », a déclaré Augustin Kabuya à Top Congo Fm.

Le secrétaire général adjoint de l’UDPS en charge de la communication, souligne en outre que cette position est normale en démocratie, d’autant plus d’autres partis de l’opposition l’adoptent.

« Quand vous suivez nos amis du MLC, ils ne jurent que sur la personne du président Jean-Pierre Bemba, c’est normal. Quand vous suivez le discours de nos amis de l’UNC, ils jurent que sur la personne du président Vital Kamerhe c’est normal. Les amis de Ensemble du président Moïse Katumbi qui sont allés même plus loin, pour dire que si le président Moïse Katumbi ne rentre pas au pays il n’y aura pas élections, c’est leur droit. Mais quand on pose la même question aux membres de l’UDPS, entre autre son secrétaire général ou sa base, on donne la même réponse pour préciser que nous, c’est Félix Tshisekedi ou rien, on reçoit des flèches dans tous les sens », a-t-il poursuivi.

Selon lui, même Félix Tshisekedi doit consulter les congressistes avant de se désister pour un quelconque candidat.

« Même la personne de Félix Tshisekedi n’a pas le droit de se désister pour un autre candidat parce que c’est le congrès qui lui avait donné ce mandat là. S’il veut se désister, il doit encore rentrer au congrès et expliquer aux congressistes pourquoi il veut désister », a-t-il souligné.

Pour Augustin Kabuya, il ne s’agit nullement d’un problème d’orgueil, comme le laissent entendre certains.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...