Accueil » ACTUALITE » Assemblée nationale : l’opposition a claqué la porte lors de la plénière de ce lundi

Assemblée nationale : l’opposition a claqué la porte lors de la plénière de ce lundi

Les députés qui ont déclaré leur appartenance politique à l’opposition ont quitté l’hémicycle de l’Assemblée nationale ce lundi 22 avril, alors que le président du bureau n’avait pas encore levé la séance.

Ce boycott des députés de l’opposition de poursuivre la séance, se justifie entre autre par le refus catégorique de la plénière d’autoriser les candidatures des 15 députés nationaux de Beni, Beni ville, Butembo et Yumbi aux différents postes du bureau définitif.

Selon la majorité parlementaire, les 15 députés dont les mandats ont été validés au cours de la même plénière, ne peuvent présenter les candidatures à l’élection des membres du bureau définitif au motif que le délai de dépôt des candidatures a déjà expiré.

Par conséquent, la candidature de l’honorable Muhindo Nzangi, élu de Beni, qui s’était proposé comme candidat au poste de rapporteur, a été refusée.

L’honorable Christophe Lutundula de la plateforme « Ensemble pour le Changement », estime que le bureau ne peut pas soumettre à la plénière la reconnaissance de droit d’un député.

« On ne peut pas reconnaitre aux députés nationaux élus de Beni, Beni ville, Butembo et Yumbi le statut de député et affirmer qu’ils ne peuvent pas être élus au bureau définitif de l’Assemblée nationale. Qu’ils ne peuvent pas être pris en compte. Il n’existe pas un texte de loi ou constitutionnel qui nous autorise à priver un député de son droit. Le bureau ne peut pas soumettre à la plénière la reconnaissance de droit d’un député. Nous ne pouvons pas cautionner cela », s’est indigné Christophe Lutundula.

Pour rappel, l’élection des membres du bureau définitif de la chambre basse du parlement est prévue sauf changement ce mardi 23 avril. Cependant, les divergences d’opinions entre la majorité et l’opposition se font sentir à ce sujet. Une délégation de l’Assemblée nationale a été reçue à cet effet par le président de la République Félix Tshisekedi ce lundi, pour aplanir ces discordances.

Louange vangu-ACTU24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Parti politique : Nadin Mfutila, nouveau secrétaire général de l’ECO

Le président national du parti politique Engagement pour le Congo (ECO), l’ancien gouverneur de la ...