Accueil » ACTUALITE » Assemblée nationale : le règlement intérieur ne prévoit nulle part une procédure d’examen de pétitions contre le Bureau d’âge (Gaëlle Bussa)

Assemblée nationale : le règlement intérieur ne prévoit nulle part une procédure d’examen de pétitions contre le Bureau d’âge (Gaëlle Bussa)

Le Bureau d’âge de l’Assemblée nationale a vite réagi aux trois pétitions signées contre ses membres qui, du reste, ne circulent que sur les réseaux sociaux selon lui. Dans un communiqué du 12 janvier signé par le rapporteur dudit bureau, le député Gaëlle Bussa Obambule, il est précisé que “le règlement intérieur de la chambre basse du parlement ne prévoit, dans une aucune de ses dispositions, une quelconque procédure d’examen de pétitions contre le bureau d’âge, encore moins pendant une session extraordinaire”, lit-on.

Le bureau d’âge dit cependant n’avoir nullement été saisi de ces pétitions qu’il qualifie “fausses et non fondées”.

À l’en croire, c’est depuis la déchéance du bureau Mabunda que les initiateurs de cette marche, en désespoir de cause, tentent de pertuber le déroulement normal de la session extraordinaire, en multipliant les attaques et diabolisation, mais aussi les scènes de troubles pendant les séances plénières.

Les pétitions évoquées dans le communiqué signé par Gaëlle Bussa sont les œuvres de trois députés du FCC (Front Commun pour le Congo) déposées le même lundi 12 janvier au secrétariat administratif de l’Assemblée nationale par un huissier de justice.

La première pétition, initiée par le député national Joseph Kokonyangi contre le président du bureau d’âge Mboso Kodia, a récolté 139 signatures. Une autre, initiée par un autre député FCC, André Thambwe Katambwe, contre Aminata Namasia, questeur du bureau d’âge de l’Assemblée nationale, est signée par 140 députés nationaux. La troisième pétition initiée par le député Rubin Rachidi contre le rapporteur du bureau d’âge, Gaël Bussa, a recueilli 140 signatures.

Ces élus pétitionnaires du FCC reprochent au bureau d’âge d’aller au-delà de leurs prérogatives.

LV

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

RDC : les députés FCC décident de ne plus participer aux plénières

La plénière convoquée ce vendredi à l’Assemblée nationale a connu un couac inattendu. Alors que ...