Accueil » ACTUALITE » Assassinat d’un motocycliste à Butembo : l’ATAMOV appelle à l’ouverture des enquêtes sérieuses

Assassinat d’un motocycliste à Butembo : l’ATAMOV appelle à l’ouverture des enquêtes sérieuses

Un motocycliste de l’Atamov a été tué par des hommes non autrement identifiés, en accoutrement militaire, au tour de 21 heures de ce samedi 16 mai dans la vallée de Kavaghendi en ville de Butembo, dans la province du Nord-Kivu. Le président de cette association appelle à l’ouverture rapide des enquêtes sérieuses afin de mettre la main sur les auteurs de ce nouvel assassinat.

À en croire, les premières informations parvenues à Actu24.CD, le nommé Kasereka Kabuyaya Musienene, du parking Théophida a été tué pendant qu’il revenait de la ville. Les auteurs de son assassinat l’ont criblés des balles avant de se perdre dans la nature, abandonnant un petit sac contenant quelques munitions de guerre.

Information confirmée par le président de l’association des taximans-moto et voiture (ATAMOV). Mumbere Misisa Jackson qui dénonce la tuerie de l’un de ses membres, invite les autorités locales à vite diligenter des enquêtes afin d’appréhender les malfrats ayant signé cet acte ignoble.

C’est vraiment déplorable, un de mes taximan a été tué pendant qu’il revenait de la ville. Nous appelons les autorités compétentes à renforcer leurs stratégies sécuritaires, car notre vie est maintenant en danger et de prendre cette situation au sérieux, car aux côtés du corps de la victime, nous avons trouvé un chargeur. Ce cas n’est pas le premier, on en a assez. La même nuit, un autre taximan a été poignardé et sa moto ravie par des hommes inconnus. J’invite également tous les taximans membres de l’Atamov et autres associations au calme en faisant confiance à nos autorités“, a fait savoir Mumbere Misisa Jackson, président d’Atamov.

De son côté, Mbusa Kanyamanda Sylvain, maire de ville qui dit être consterné par cet assassinat, promet l’ouverture dans un bref délai des enquêtes. 

Nous sommes déjà en cours de recherche, dans quelques jours nous allons présenter les résultats de ces recherches, et nous allons voir comment les réseaux criminels s’organisent à partir de Butembo, Bunia, Kisangani et Beni pour déstabiliser notre chère ville. Je lance aussi un message des condoléances à la famille biologique et professionnelle de l’illustre disparu et j’en appelle au calme”, a dit l’autorité urbaine.

Notons que la ville de Butembo fait ces derniers temps face à une insécurité grandissante, caractérisée par des pillages, meurtres de civils, viols et autres violations graves des droits de l’homme.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Covid 19/Sud-Kivu : la ville de Bukavu enregistre son 4ème décès (ministre de la Santé)

La province du Sud-kivu, précisément la ville de Bukavu, vient d’enregistrer son 4 ème cas ...