Accueil » ACTUALITE » Ass. Nat/motion contre le ministre de la Défense : Jean-Baptiste Kasekwa dénonce le blocage par le bureau Mbosso

Ass. Nat/motion contre le ministre de la Défense : Jean-Baptiste Kasekwa dénonce le blocage par le bureau Mbosso

Le député national Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa l’un de signataires et auteurs de la motion de défiance contre le ministre de la Défense nationale et ancien combattant à la suite de la recrudescence de la situation sécuritaire dans les provinces sous l’état de siège, déplore le refus par le bureau de l’Assemblée nationale, d’accuser réceptionné de cette action parlementaire à l’intérêt du peuple congolais en général, celui de l’Est du pays en particulier.

Dans un communiqué de presse exploité par ACTU24.CD ce mercredi 27 octobre 2021, cet élu de la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu s’inquiète du comportement affiché non seulement par le service courrier de l’Assemblée nationale, mais aussi de celui de Directeur de cabinet du président de cet organe délibérant, bloquant ainsi, l’évolution du processus notamment par le refus d’apposer le seau pour accuser la réception de ladite motion de défiance.

Suite à cette situation, Jean-Baptiste Kasekwa a au cours de la plénière de ce mercredi 27 octobre, dénoncé ce comportement jugé de « non-démocratique« .

Tous les soixante signataires de ladite motion de réservent le droit d’user de toutes les prérogatives reconnues aux députés nationaux en vue de ramener le bureau de l’Assemblée nationale au bon sens. Nous n’excluons pas également de saisir les instances parlementaires internationales et sous-régionales afin de décourager cette dérive anti-démocratique” a écrit Jean-Baptiste Kasekwa élu de Goma.

Nos sources précisent que plus de soixante députés nationaux ont signé la motion de défiance contre le ministre de la Défense et Ancien combattant suite à la dégradation de la situation sécuritaire dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sous la mesure exceptionnelle de l’état de siège décrété par le chef de l’État Félix Tshisekedi dans le cadre de rétablir la sécurité dans la région.

A cet effet, les auteurs de cette motion ont passé plusieurs heures mardi 26 octobre, au service courrier du président de l’Assemblée nationale qui refuse, selon eux, d’accuser réception de cette motion.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Trophées en main, Hondi Rugenge champion du Monde de Bodybuilding s’imprègne de dégâts de l’éruption du volcan Nyiragongo

Le champion du Monde 2019 de Bodybuilding est arrivé samedi 20 novembre 2021 dans la ...