Accueil » ACTUALITE » Ass. nat : la «loi Tshiani» non retenue pour la session de mars 2022

Ass. nat : la «loi Tshiani» non retenue pour la session de mars 2022

La loi sur le verrouillage de certains postes de souverainetés, initiée par Noël Tshiani, endossée par le député Nsingi Pululu, n’est pas retenu dans le calendrier de la session de mars 2022. Cet texte controversé qui vise à exiger, pour occuper le poste de chef de l’Etat, que les candidats soient «de père et de mère congolais» ne sera pas débattu au cours de cette session à l’Assemblée nationale.

A la dernière session de septembre 2021, ladite loi avait été aussi rejetée au niveau du bureau d’études de l’Assemblée nationale. Certains Congolais avaient estimé que cette loi constituait un obstacle qui empêcherait à Moïse Katumbi de présenter sa candidature à la présidentielle de 2023 face à Félix Tshisekedi.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Attaque de la prison de Kakwangura à Butembo : des morts enregistrés et des prisonniers évadés

La prison centrale de Kakwangura dans la ville de Butembo a été attaquée tôt le ...