Accueil » ACTUALITE » Arrivée des troupes ougandaises en Ituri : le gouvernement congolais appelé à équiper les FARDC en lieu et place d’abandonner la traque à l’UPDF

Arrivée des troupes ougandaises en Ituri : le gouvernement congolais appelé à équiper les FARDC en lieu et place d’abandonner la traque à l’UPDF

Des militaires ougandais sont arrivés depuis le week-end dernier dans la chefferie de Mitego au sud d’Irumu en province de l’Ituri dans le cadre de la mutualisation des forces contre les groupes armés. En réaction, le député provincial du Nord-Kivu, Jean-Paul Ngahangondi, appelle le gouvernement congolais à prendre ses responsabilités en assumant la prise en charge idoine des FARDC afin d’atteindre les objectifs poursuivis.

Dans une interview accordée ce mercredi 2 février 2022 à ACTU24.CD, l’élu de Beni territoire qui dit ne pas être satisfait du déroulement des opérations conjointes FARDC-UPDF dans la région de Beni depuis maintenant plus de deux mois, estime que l’État congolais semble n’est pas jusqu’à ces jours, déterminés à mettre fin aux affres de guerre dans la région.

“Au sein de l’armée, de la police et de la politique, il y a ceux qui vivent de cette situation en détournant des fonds pour l’appui des opérations militaires. Il y a ceux qui ne veulent pas que ces massacres finissent. l’État doit dabod prouver sa volonté dans ce sens.” a dit Jean-Paul Ngahangondi.

Tout en saluant l’intensification des opérations conjointes FARDC-UPDF dans la protection province de l’Ituri, celui-ci insiste que la mise à la disposition des FARDC des moyens nécessaires pour combattre l’ennemi aux côtés de l’armée ougandaise déjà sur le sol congolais.

“Le gouvernement congolais ne doit pas croiser les bras et laisser la situation entre les mains de l’UPDF comme si, c’est l’UPDF qui est venu remplacer les FARDC sur terrain” a-t-il ajouté.

De son côté, l’armée congolaise demande à la population de coopérer avec ces soldats ougandais qui sont sur le sol congolais, dans le cadre des opérations de « mutualisation des efforts » pour combattre les groupes armés, notamment les rebelles des ADF. Selon le porte-parole des FARDC en Ituri, lieutenant Jules Ngongo, la réussite des opérations militaires dépendra de la population locale, qui doit faire preuve d’esprit patriotique en dénonçant les suspects aux forces de sécurité.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Attaque de la prison de Kakwangura à Butembo : des morts enregistrés et des prisonniers évadés

La prison centrale de Kakwangura dans la ville de Butembo a été attaquée tôt le ...