Accueil » ACTUALITE » Après sa libération de la prison, Franck Diongo chassé par les combattants de l’Udsp à Limete

Après sa libération de la prison, Franck Diongo chassé par les combattants de l’Udsp à Limete

Franck Diongo n’est pas le bienvenu au siège de l’union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) à Limete.

C’est ce que temoigne un témoin sur place à la 10ème rue.

« Il a été persona non grata. Les combattans sous tension des derniers événements, n’ont pas voulu l’écouter. Il a même réussi à se réfugier dans une parcelle voisine grâce à l’intervention de la sécurité, avant d’être escorté dans son véhicule pour retourner », a laissé entendre ce témoin sous une émotion.

Fraîchement libéré du Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK), communément appelé Prison Makala, cet opposant s’est fait accompagné par des militants de MLP son parti. Ce, après un passage au siège du Mouvement Lumumbiste progresse (MLP) sur l’avenue de l’Enseignement.

Il sied de rappeler que Franck Diongo avait été condamné en décembre 2016 à cinq ans de prison ferme par la Cour suprême de justice, faisant office de Cour de cassation. Pour cause de la séquestration de trois militaires de la garde républicaine. Des accusations que lui et ses proches ont toujours rejeté.

Le jeudi dernier, Franck Diongo et environ 700 autres prisonniers politiques et/ou d’opinion ont bénéficié d’une grâce présidentielle.

Louange Vangu-ACTU24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...