Accueil » ACTUALITE » Aide Humanitaire à Goma : un festival caritatif de 3 jours annoncé par 10 organisations juvéniles

Aide Humanitaire à Goma : un festival caritatif de 3 jours annoncé par 10 organisations juvéniles

Dans le cadre de réunir des familles vulnérables et des enfants orphelins autour de grands domaines d’intervention à l’instar de l’éducation, la santé et surtout l’entrepreneuriat, dix organisations réunissant des jeunes bénévoles de la ville de Goma annoncent la tenue d’un festival caritatif durant trois jours dans la ville touristique. L’annonce a été faite ce lundi 7 décembre dans un échange avec les chevaliers de la plume au Bureau de l’UNPC Nord-Kivu par la représentation de ces organisations juvéniles.

À en croire le chargé de communication de ces jeunes Gomatraciens, ce festival vise également en mettre en contact certaines gens qui ont une capacité d’aider ceux-là qui traversent une vie pénible notamment les enfants orphelins qui ne savent plus comment répondre à leurs besoins primordiaux à cette période caractérisée par la menace née de la pandémie de Covid-19.

Samson Kiboko renseigne que ce festival en caractère “humanitaire” se déroulera du 26 au 28 décembre prochain. Le premier jour sera selon lui, consacré à une descente dans différents orphelinats de la ville, le deuxième sera réservé quant à lui, au festival proprement dit dans la maison de jeunes et cette activité sera enfin, clôturée par une soirée de charité où des fonds seront collectés pour des enfants orphelins et des familles vulnérables.

Nous avons pensé aussi à donner quelques activités génératrices aux veuves. Ces activités vont leur permettre de se débrouiller pour répondre aux besoins primaires de leurs enfants. Au deuxième jour du festival, nous allons réunir des enfants orphelins pour célébrer ensemble. L’entrée, c’est à 5000fc, mais cela n’empêche d’y arriver. L’argent collecté aidera à accompagner ces enfants orphelins.” a dit Samson Kiboko.

Notons que cette activité n’est pas la première à être organisée dans la ville de Goma au profit soit des orphelins, soit aux familles victimes des atrocités rebelles dans les régions de Beni, Lubero, Walikale, Rutshuru et Masisi. Mais la spécialité de ce festival est la “détraumatisation“.

Elias Aungama, depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Nord-Kivu : le Groupe Parlementaire AMK recommande à Félix Tshisekedi d’évaluer les opérations militaires en cours à Beni

Le Groupe Parlementaire de l’Alliance des Mouvements Kongo (AMK) décrit la persistance de l’insécurité grandissante ...