Accueil » ACTUALITE » Affrontements FARDC-M23 au Nord-Kivu : des derniers hommages rendus aux vaillants militaires tombés sur le champ d’honneur

Affrontements FARDC-M23 au Nord-Kivu : des derniers hommages rendus aux vaillants militaires tombés sur le champ d’honneur

Des derniers hommages ont été rendus aux trois corps de militaires des FARDC tombés sur le champ d’honneur lors des affrontements qui ont opposé il y a peu, les FARDC aux rebelles du M23 dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo au Nord-Kivu. Ces trois militaires inhumés ce vendredi 3 juin 2022 à Goma, s’ajoutent aux 11 autres tués dans les mêmes circonstances.

La cérémonie y relative a eu lieu au stade Afia en ville de Goma en présence du chef d’état-major des FARDC, le Gouverneur militaire accompagné de quelques membres de son gouvernement provincial, d’une délégation de la PNC, quelques représentants de la Monusco et des membres de familles des illustres disparus.

Dans sa prédication, l’un des membres de l’aumônerie Militaire de la 34e région, a appelé ses compagnons d’armes à rester discplinés et suivre les instructions de leur hiérarchie pour vaincre l’ennemi qui tente à déstabiliser le mariage civilo-militaire qui s’avère nécessaire dans cette région sous menace des groupes armés tant locaux qu’étrangers. Il a par la même occasion, invité les FARDC à frapper tout ce lui qui tente de dépasser ses limites et troubler l’inquiétude sur le sol congolais.

De son côté, le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu a estimé que cette cérémonie constitue pour la communauté militaire et pour la population de cette partie du pays, « une meilleure façon » pour la nation congolaise de rendre les derniers hommages avec honneur et dignité aux militaires qui se battent pour la défense du territoire national.

Le lieutenant-Général Constant Ndima Kongba soutient que la mort de ces vaillants militaires renforce la détermination et l’engagement sans faille des forces armées de la République démocratique du Congo à défendre à tout prix, le sol congolais et ses institutions.

« Pour honorer leurs mémoires, les FARDC sont plus que jamais déterminées à défendre jusqu’au sacrifice suprême, l’intégrité du territoire national. Nous demandons à l’opinion de faire attention aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux pour distraire et diviser la population, démoraliser les militaires engagés au front et jeter de l’opprobre sur les FARDC » a dit Constant Ndima Kongba, autorité provinciale avant de présenter au nom du président de la République, à celui du ministre de la Défense et du chef d’état-major des FARDC, les condoléances aux familles des illustres disparus.

C’est ainsi, que les trois corps ont été inhumés au cimetière « chemin de paradis » sous une forte émotion de membres de familles, amis et connaissances.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Attaque de la prison de Kakwangura à Butembo : des morts enregistrés et des prisonniers évadés

La prison centrale de Kakwangura dans la ville de Butembo a été attaquée tôt le ...