Accueil » ACTUALITE » Affaire Kabund: au siège de l’Udps, la police utilise les gaz lacrymogènes pour disperser les militants

Affaire Kabund: au siège de l’Udps, la police utilise les gaz lacrymogènes pour disperser les militants

La police nationale congolaise a tiré des gaz lacrymogènes ce vendredi 21 janvier pour disperser les secrétaires nationaux de l’UDPS ( Union pour la démocratie et le progrès social) et plusieurs combattants trouvés au siège national du parti, à la 10ème Rue Limete. Ces derniers s’apprêtaient à faire une déclaration en rapport avec la démission de Jean-Marc Kabund de son poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Des grenades lacrymogènes ont été lancées dans tous les sens, perturbant ainsi la circulation pendant quelques temps sur le boulevard Lumumba. Pour l’instant, il est difficile de dire si cette déclaration allait dans le sens de soutenir Kabund ou le Chef de l’État.

Rédaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Goma : une délégation d’Alphamin Bisie Mining reçue par le Gouverneur militaire

Une délégation de la société Alphamin Bisie Mining a été reçue ce lundi 23 mai ...