Accueil » ACTUALITE » A Kananga, D. Sesanga insiste sur l’inclusivité des élections : « Rien ne donne le pouvoir à qui que ce soit d’exclure un autre congolais »
le secrétaire général de Ensemble pour le Changement en séjour de travail dans la ville de Kananga, lundi 20 août 2018

A Kananga, D. Sesanga insiste sur l’inclusivité des élections : « Rien ne donne le pouvoir à qui que ce soit d’exclure un autre congolais »

En séjour de travail dans la ville de Kananga depuis le week-end dernier, le secrétaire général de Ensemble pour le Changement, était ce lundi 20 août 2018 devant des milliers de partisans et sympathisants de Katumbi, venus écouter son message.

Au cours de ce meeting, Delly Sesanga a signifié que le premier combat était gagné et il en reste un deuxième, celui du retour et de la participation de Moïse Katumbi au processus électoral.

« Nous avons gagné le premier combat et nous allons gagner le deuxième, parce que c’est le combat de la justice et de la vérité. Rien ne donne le pouvoir à qui que ce soit, d’exclure un autre congolais », a déclaré D. Sesanga.

Pour le président de Envol, vouloir écarter Katumbi de la course à la présidentielle, c’est aussi violer la constitution du pays.

« Ce qui est fait aujourd’hui, est aussi une violation de la constitution, comme on a voulu prolonger le mandat, et comme on a voulu changer cette constitution », a-t-il martelé.

D’où, la position de Ensemble pour le Changement n’a pas changé, il faut que ces élections soient inclusives, précise-t-il.

« Nous disons qu’il faut des élections inclusives, des élections libres, démocratiques et Moïse Katumbi a toute sa place et vous avez vu l’accueil que la population de Kananga a réservé à cette candidature, mais aussi l’espérance que cette population formule pour cette candidature dans la course à la présidentielle », conclu D. Sesanga.

Le secrétaire général de Ensemble promet de poursuivre cette mobilisation dans toutes les provinces pour que le peuple congolais dans son ensemble, dise non à une nouvelle dictature, à la machine à voter et à l’exclusion de Moïse Katumbi.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...