Accueil » ACTUALITE » 14 civils tués dans moins de 48 h à Beni, le député Mathe Mathieu monte au créneau

14 civils tués dans moins de 48 h à Beni, le député Mathe Mathieu monte au créneau

Des terroristes des forces démocratiques et alliées ADF, ont tué au moins 14 civils dans deux attaques sanglantes perpétrées l’une dans la commune rurale de Bulongo en secteur de Rwenzori et l’autre dans le village Tandika situé à plus au moins 13 kilomètres au Nord-est d’oïcha chef-lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu.

Selon les informations fournies par la société civile de Bulongo, c’est autour de 19 h de samedi 23 octobre que des terroristes ADF ont fait incursion dans cette entité. Ici, précise notre source, l’ennemi a tué dix civils aux côtés d’autres dégâts matériels.

De l’autre côté du territoire, les ADF ont selon nos sources tué quatre autres personnes le matin de ce dimanche 24 octobre 2021 dans le ville de Tandika situé à une dizaine de kilomètres au nord-est de la commune rurale d’oïcha chef-lieu du territoire.

Kinos katuo président de la société civile de Mamove qui livre l’information à ACTU24.CD, indique cette attaque meurtrière intervient alors que l’armée était déjà alertée, mais sans succès. Il appelle à l’intensification des opérations militaires dans la partie Ouest du territoire de Beni.

Pour sa part, le député national Kambale Mathe Mathieu déplore la non-considération des informations fournies non seulement par la population auprès des autorités militaires, mais aussi par les députés nationaux aux autorités à Kinshasa après descente sur terrain.

Suis très en colère pour le moment après avoir fourni les informations possibles, mais rien ne fait. C’est triste, ce qui se passe à Beni” a dit à ACTU24.CD, l’élu de Beni territoire. 

Pendant ce temps, le commandant du secteur opérationnel Sokola 1 dit avoir initié des patrouilles de combats dans cette région afin de limiter les menaces de l’ennemi sur la paisible population.

Il sied de noter que dans un espace de trois jours seulement, plus de 35 civils ont été tués dans le territoire de Beni dont 32 à Bulongo, en province du Nord-Kivu sous l’état de siège décrété par le chef de l’État dans le souci de rétablir la sécurité dans la région.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Trophées en main, Hondi Rugenge champion du Monde de Bodybuilding s’imprègne de dégâts de l’éruption du volcan Nyiragongo

Le champion du Monde 2019 de Bodybuilding est arrivé samedi 20 novembre 2021 dans la ...