Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu, insécurité : La progression d’une armée négative en direction de Beni subira l’expérience des forces armées (communiqué officiel, opération Sokola 1)
Congolese government soldiers (FARDC) in Minova, which is under their control Sunday Nov. 25, 2012. Government troops remain in Minova, 25 kilometers (15 miles) south of Sake, following a failed attack on M23 last Thursday. Regional leaders meeting in Uganda called for an end to the advance by M23 rebels toward Congo's capital, and also urged the Congolese government to sit down with rebel leaders as residents fled some towns for fear of more fighting between the rebels and army.(AP Photo/Jerome Delay)

Nord-Kivu, insécurité : La progression d’une armée négative en direction de Beni subira l’expérience des forces armées (communiqué officiel, opération Sokola 1)

Dans un communiqué officiel rendu public jeudi 18 octobre, par le commandant du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord, le Nord-Kivu est secoué par l’accentuation de la politisation de certains compatriotes de cette province.

Le commandement opérationnel du Grand Nord certifie la présence de hors-la-loi communément appelé « Mai-mai » dans le territoire de Lubéro en direction de Beni et qui était dans les localités de Masereka, Kipese, Kaseghe, Kasugho, Makuranga, Kandole etc.

RECOMMANDATIONS

« Pour des raisons de paix et sécurité, le commandement du secteur opérationnel demande aux personnalités qui ont appelé ces hors-la-loi, de les envoyer à Beni, en les orientant vers les centres d’instructions militaires.

Cela après avoir déposé leurs armes et obtenu le pardon de la population assujettie, s’ils pensent servir leur nation sous le drapeau. »

En franchissant ce stade, ils seront les bienvenus aux côtés des FARDC », renchérit ce communiqué.

RESISTANCE

« Toute progression armée en direction de Beni sera considérée comme une provocation.

Le commandement du secteur opérationnel prendra toutes les dispositions, en vue d’éviter l’expérience vécue en septembre 2016, quand ces mêmes miliciens, parti de Lubero ont atteint la ville de Beni, sous prétexte de venir combattre les ADF qu’ils n’ont jamais attaqués jusqu’à ce jour, conclut ce communiqué signé MBANGU MASHITA Marcel General-Major des Opérations Sokola 1 relayé par le porte parole militaire des opérations le capitaine MACK Hazukay où 7sur7.cd a reçu une copie jeudi 18 octobre 2018.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Moïse Katumbi : « Nous allons faire la campagne à l’américaine parce que le peuple congolais cette fois-ci doit être libéré »

Moïse Katumbi a annoncé qu’ils vont faire une campagne électorale à la manière des américains ...

M. Katumbi : « Depuis 2 ans, j’appelle à un candidat commun de l’opposition. Aujourd’hui, nous en avons un, je vous demande à tous de le soutenir »

Le président de la plateforme électorale Ensemble pour le Changement, a personnellement appelé jeudi 15 ...

JP Bemba : « Au moment du choix du premier tour que ça soit Katumbi, Muzito ou moi-même, nous n’étions même pas présents »

Jean-Pierre Bemba, président du Mouvement de Libération du Congo, « MLC », a rejeté ce jeudi 15 ...