Accueil » ACTUALITE » V.Club ramène un nul de Port-Saïd contre Al Masry (0-0) en demi-finale aller de la Coupe de la Confédération

V.Club ramène un nul de Port-Saïd contre Al Masry (0-0) en demi-finale aller de la Coupe de la Confédération

L’AS Vita Club est parvenu à ramener un nul de 0-0 devant Al Masry d’Egypte, mercredi dans la soirée, en demi-finale aller de la 15ème Coupe de la Confédération, jouée au stade municipal de Port-Saïd.

Le match qui s’annonçait ouvert a bien tenu ses promesses. Bien qu’en déplacement, les Dauphins Noirs ont joué avec leurs armes bien que, par moments, l’alignement dès le départ de Ngoy Emomo, en position de demi offensif, a suscité quelques interrogations et surtout le maintien étonnant sur le banc du détonateur qu’est Moloko Ducapel Jésus. Ce dernier finira par entrer, en remplacement de Mukoko Batezadio Néhémie (46ème), qui mélangeait le bon et surtout le moins bon.

Il faudra dire qu’au coup d’envoi de cet important rendez-vous donné par l’arbitre gambien Bakary Papa Gassama, les Egyptiens se sont fixé pour objectif d’en finir rapidement avec les visiteurs en multipliant les appels des balles et des dédoublements près des points de corners. Heureusement que la vigilance dans ces secteurs de jeu de Luzolo Sita Ernest, à gauche, et Djuma Shabani Waddle, à droite, a été de tous les instants d’autant plus que dans l’axe central l’activité habituelle du tandem Yannick Bangala Litombo-Ruddy Makwekwe Kupa a permis à mettre sous l’éteignoir les tentatives incessantes de Chokry, Wadi et Ali Mohamed.

Fabrice Ngoma n’affichant pas sa forme des grands jours, quoique toujours précieux, la tâche de harcèlement est revenue à Chadrack Muzungu Lukombe par sa vélocité. Confondant vitesse et précipitation, celui-ci a perdu beaucoup de ballons au moment où il semblait pourtant avoir semé ses assaillants en atteignant la ligne de fond. Le seul tir dangereux congolais est parti du pied gauche d’Eddy Ngoy Emomo (34ème), le ballon rasant le poteau droit égyptien.

En début de deuxième période, l’AS V.Club a complètement retrouvé tous ses atouts offensifs avec l’entrée de Moloko Jésus. Même Fabrice Ngoma, discret jusque-là, a commencé a distillé des passes comme il sait bien le faire dans l’animation de tout le collectif vert et noir. Il a même été à deux doigts d’entamer la marque sur un service précis de Jésus Moloko (73ème). Christian Emmanuel Ngudikama monté à la place de Muzungu (77ème) a bénéficié également d’une bonne balle, mais a manqué de précision dans son shoot envoyé à lamentablement à côté.

Les premiers coups de coin ont été d’ailleurs enregistrés. Mais, entre toutes ces actions congolaises, Al Masry a maintenu le rythme avec de nombreux passages sur les flancs par des dédoublements pour déstabiliser le bloc défensif véclubien. Ayant pressenti le coup fourré, l’entraîneur Jean Florent Ibenge Ikwange a retiré l’avant-centre Jean-Marc Makusu Mundele pour renforcer l’entrejeu par Padou Bopmpunga Botuli (83ème). Si surprenant que cela puisse paraître, le visage de l’AS V.Club est devenu même plus offensif. Les derniers gestes n’ayant pas été bien accomplis, rien donc n’a malgré tout été marqué…

ACP

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tueries et insécurité à Béni : En colère, la population descend dans les zones rouges en commune de Ruwenzori

Répondant à l’appel des étudiants, la population de Béni est descendue jeudi 18 octobre, dans ...

Kasai Central-Meurtre des experts de Nations-Unies : un journaliste et un officier de l’armée à la barre

L’audience sur le meurtre des experts de nations unies s’est poursuivi jeudi 18 octobre 2018, ...

Nord-Kivu, insécurité : La progression d’une armée négative en direction de Beni subira l’expérience des forces armées (communiqué officiel, opération Sokola 1)

Dans un communiqué officiel rendu public jeudi 18 octobre, par le commandant du secteur opérationnel ...