Accueil » ACTUALITE » KWILU : LA POPULATION EXPÉRIMENTE LA MACHINE À VOTER DANS LES LIEUX PUBLICS

KWILU : LA POPULATION EXPÉRIMENTE LA MACHINE À VOTER DANS LES LIEUX PUBLICS

La Commission électorale nationale indépendante poursuit, sans désemparer, la sensibilisation des électeurs à la machine à voter. A moins de trois mois de la tenue d’élections combinées présidentielle, législatives nationales et provinciales du 23 décembre 2018, la Centrale électorale reste déterminée à faire découvrir à tout Congolais, en âge de voter, cette imprimante de vote, afin de renforcer la confiance autour de cet outil informatique.

C’est dans ce cadre même que les aéroports, les ports et autres lieux publics, fréquentés par la population, sont pris d’assaut aussi bien à Kinshasa, la capitale, que dans les provinces.
A Bandundu ville, le Secrétariat exécutif provincial de la Ceni/Kwilu a procédé hier, mercredi 03 octobre au lancement des séances de sensibilisation en plein air afin de mobiliser la plus grande partie de la population. 
M. Jean-Robert Muyense, accompagné de l’informaticien, du chargé des questions juridiques, du logisticien et des agents de la Ceni, a lancé au port Sable, une vaste campagne de sensibilisation des masses. Voyageurs, vendeurs, passants, tous ont expérimenté la machine à voter. Ce port, très connu de la population de la ville de Bandundu est un véritable lieu de négoces et de traversée à pirogues au confluent des rivières Kwango et Kwilu.
Après le port Sable, le SEP Kwilu et sa délégation se sont rendus au Marché Office situé au quartier Maza, en allant vers Dima-Lumbu/CKE, où des vendeurs et passants ont manipulé, à leur tour, la machine à voter. 
Occasion pour le représentant de Corneille Nangaa et son équipe d’inviter les électeurs à se préparer pour les élections du 23 décembre 2018 en se rendant le jour J, avec leurs cartes d’électeurs dans les bureaux de vote. Il les a invités aussi à se rendre massivement aux sites de vote où sont affichées les listes provisoires des électeurs afin de les consulter et faire des réclamations éventuelles.
La campagne de sensibilisation en plein air ainsi lancée à Bandundu va s’étendre pendant deux semaines. Elle va se poursuivre aussi dans les autres villes de cette province, à l’instar de Kikwit, Idiofa et autres. Les endroits ciblés sont les places publiques, aéroport, ports, terrains de football, maisons communales (mairie), marchés, etc.

Forum des as

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tueries et insécurité à Béni : En colère, la population descend dans les zones rouges en commune de Ruwenzori

Répondant à l’appel des étudiants, la population de Béni est descendue jeudi 18 octobre, dans ...

Kasai Central-Meurtre des experts de Nations-Unies : un journaliste et un officier de l’armée à la barre

L’audience sur le meurtre des experts de nations unies s’est poursuivi jeudi 18 octobre 2018, ...

Nord-Kivu, insécurité : La progression d’une armée négative en direction de Beni subira l’expérience des forces armées (communiqué officiel, opération Sokola 1)

Dans un communiqué officiel rendu public jeudi 18 octobre, par le commandant du secteur opérationnel ...