Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu/Insécurité : Beni, la marche pacifique des étudiants dispersée à coup de gaz lacrymogènes par la police

Nord-Kivu/Insécurité : Beni, la marche pacifique des étudiants dispersée à coup de gaz lacrymogènes par la police

Après les nouvelles tueries, les esprits sont naturellement surchauffés à Beni ce lundi où des étudiants des universités et instituts supérieurs de la ville sont descendus dans la rue dans une marche improvisée pour réclamer la paix en ville et Territoire de Beni.

Dans plusieurs artères, les étudiants sont visibles avec des croix, pancarte et calicots en mains tout en scandant des chansons hostiles au pouvoir.

A côté du marché central de Beni dénommé Kilokwa, la situation a dégénéré au moment où les étudiants en colère qui voulaient pénétrer dans la mairie, ont été dispersés par les éléments de la police à coup de gaz lacrymogène .

Des projectiles sont jetés dans les rues par les jeunes en colère qui se regardent en chien de faïence avec les policiers sur les boulevards Nyamwisi et Ruwenzori.

Les activités restent paralysées dans toute la ville de Beni. Les marchés, écoles, magasins sont fermés.

La mort de 19 personnes tuées par des présumés rebelles ADF continuent de susciter la colère au sein de la population. La société civile locale avait d’ailleurs décrété un deuil sur l’ensemble de la ville ce lundi.

Pendant ce temps, Kinshasa reste aphone. Aucune condamnation ni message de compassion.
Le gouvernement et la Monusco sont impuissants. Ils n’arrivent pas à protéger les populations civiles innocentes, plusieurs fois lâchement assassinées par des groupes armés négatifs.
C’est la énième fois que la population de Beni se fait massacrer.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tueries et insécurité à Béni : En colère, la population descend dans les zones rouges en commune de Ruwenzori

Répondant à l’appel des étudiants, la population de Béni est descendue jeudi 18 octobre, dans ...

Kasai Central-Meurtre des experts de Nations-Unies : un journaliste et un officier de l’armée à la barre

L’audience sur le meurtre des experts de nations unies s’est poursuivi jeudi 18 octobre 2018, ...

Nord-Kivu, insécurité : La progression d’une armée négative en direction de Beni subira l’expérience des forces armées (communiqué officiel, opération Sokola 1)

Dans un communiqué officiel rendu public jeudi 18 octobre, par le commandant du secteur opérationnel ...