Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu/insécurité : voici les 3 choses que réclament les miliciens Maï-Maï ayant marché nu hier dans la ville de Butembo

Nord-Kivu/insécurité : voici les 3 choses que réclament les miliciens Maï-Maï ayant marché nu hier dans la ville de Butembo

La ville de Butembo a vécu une ambiance hors du commun dimanche 16 septembre.

En effet, 6 présumés miliciens Maï-Maï dont 5 hommes et une femme portant un enfant au dos, ont marché nu dans la ville de Butembo au Nord-Kivu hier dimanche.

Ces derniers ont défilé en tenue d’Adam sur plusieurs artères de la ville, armes blanches en mains, avant d’être arrêtés par les éléments de la police et des FARDC.

Interrogés ce lundi 18 septembre par le bourgmestre de la Commune de Mususa , M. Mbayitoya Bovic, ces derniers ont affirmé être de la même famille.
Ils ont fait part de leurs revendications à l’autorité politico-admnistratives. Voici leurs trois objectifs :

-Pleurer les gens qui sont tombés à cause l’insécurité en ville de Butembo;

– Montrer au public, le sauveur de la RDC, (l’enfant qui était au dos de la femme nommée Salama);

– Reclamer leur concession située à Kilindera, qui appartient a leur famille, longtemps réclamée mais sans succès.

Devant l’autorité Communale, ces Maï-Maï ont précisé qu’ils sont du quartier Kitulu précisément en cellule Kikuluba ville de Butembo.

Ils se sont préparés depuis vendredi dernier après-midi, et ont passé nuit samedi juste à cote de l’église CBCA Katwa où ils ont ôté les habits dimanche matin avant de commencer leur promenade dans la ville.

Les autorités militaires ont précisé que la ville de Butembo n’avait pas connu d’incursion de Maï-Maï dimanche 16 septembre 2018.

Signalons que ce lundi 17 septembre, 5 hommes voleurs et revendeurs des vaches emportées par les Maï-Maï dans l’axe Beni-Butembo (Mataba, Kabasha, Kalunguta), ont été présentés à la parade de la mairie de Beni.

Il s’agit de Kambale Vaherendi avec comme profession « Boucher »; Alumi Kayambi, meneur des opérations des vaches volées, Mumbere Tawithe Mwira, préfet des études, et Olivier, considéré comme coordonateur du groupe Maï-Maï APCL.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tueries et insécurité à Béni : En colère, la population descend dans les zones rouges en commune de Ruwenzori

Répondant à l’appel des étudiants, la population de Béni est descendue jeudi 18 octobre, dans ...

Kasai Central-Meurtre des experts de Nations-Unies : un journaliste et un officier de l’armée à la barre

L’audience sur le meurtre des experts de nations unies s’est poursuivi jeudi 18 octobre 2018, ...

Nord-Kivu, insécurité : La progression d’une armée négative en direction de Beni subira l’expérience des forces armées (communiqué officiel, opération Sokola 1)

Dans un communiqué officiel rendu public jeudi 18 octobre, par le commandant du secteur opérationnel ...