Accueil » ACTUALITE » Législatives nationales : la candidature de Henriette Wamu validée par la Cour Constitutionnelle

Législatives nationales : la candidature de Henriette Wamu validée par la Cour Constitutionnelle

C’est un ouf de soulagement pour la députée Nationale Henriette Wamu. Invalidée par la Commission Électorale Nationale Indépendante pour la double Nationalité, la députée Henriette Wamu vient d’obtenir gain de cause ce lundi 10 septembre 2018. Sa candidature a été validée par la Cour Constitutionnelle après que ses avocats aient présenté des éléments de défense qui ont balayé d’un revers de la main les arguments avancés par la CENI.

Une décision qui est tombée après près de deux semaines.

« La haute juridiction du pays a dit le droit et fini la confusion. Un des meilleurs éléments, une lieutenant a remporté la victoire sur les ennemis du peuple », souligne un proche de la présidente de l’APC ( Alliance pour le Progrès du Congo ) parti allié de l’UDPS.

Ainsi, Henriette Wamu peut se préparer pour battre sa campagne électorale car explique son proche, « la peur a changé de camp ».
« toutes les manœuvres dilatoires des ennemis ont échoué », ajoute-t-il.

Toussaint Ekombe, Beaudouin Mayo font partie du collectif des avocats de Henriette Wamu.

Il sied de signaler que c’est ce lundi 10 septembre, que la Cour Constitutionnelle a entamé le processus de publication de ses arrêts sur les contentieux des candidats aux législatives nationales et provinciales invalidés par la CENI.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’UDPS nie toute alliance Tshisekedi-Kabila

“Il n’y a eu aucun accord entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi”, a déclaré le ...

RDC-PRÉSIDENTIELLE: FELIX TSHISEKEDI ELU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Après 3 reports en 2 ans pour organiser des élections en RDC et par la ...

RDC : POUR L’UA, “TOUTE CONTESTATION DES RÉSULTATS, DONT CELLE PORTANT SUR LEUR NON CONFORMITÉ AVEC LA VÉRITÉ DES URNES, DOIT SE FAIRE PACIFIQUEMENT”

Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a dit prendre connaissance ...