Accueil » ACTUALITE » La RDC représentée à l’atelier régional de Dar es-Salaam sur la traite des êtres humains
Les participants a l’atelier de Dar es-Salam tenu du 21 au 24 août derniers en Tanzanie.

La RDC représentée à l’atelier régional de Dar es-Salaam sur la traite des êtres humains

Le point focal/RDC de la traite des êtres humains au ministère de l’Intérieur et sécurité, Joseph Ditunga Saitondo,   a représenté le pays à l’atelier régional sur la coordination et la collecte des données sur la traite des êtres humains dans la région de la SADC qui s’est tenu du 21 au 24 août derniers à Dar es-Salaam, en Tanzanie.

Joseph Ditunga qui a fait mercredi la restitution de ces travaux a indiqué que ces assises ont recherché les voies et moyens de renforcer la coordination entre les points focaux de la traite des êtres humains, en particulier dans le domaine de la collecte et du partage de données, en instituant une plate–forme pour le partage d’informations et de discussion des questions d’intérêt commun.

Selon lui, l’atelier a facilité la finalisation des initiatives conjointes en suspens, notamment le lancement du rapport statistique régional de la traite des êtres humains (2014-2016) et l’examen des statistiques de la période 2017-2018

Il s’est agi aussi de partager des bonnes pratiques et  des renseignements tirés de la collecte des données ainsi que de la validation des lignes directrices régionales de la SADC pour la surveillance et l’établissement des rapports sur la traite des personnes.

Joseph Ditunga a fait savoir que le système de collecte de données régionales de la SADC sur la traite des personnes ou des êtres humains est le résultat d’une collaboration entre le secrétariat de cette organisation et l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Il vise à aider les Etats membres dont la RDC à collecter des données nationales  d’une manière coordonnée afin de comprendre la nature et l’étendue du crime, du profil des trafiquants et des victimes, de faciliter le développement et la mise en œuvre de programmes appropriés  et de formuler  la mise en œuvre des politiques en la matière.

L’atelier a connu la participation des représentants de l’Afrique du Sud, de l’Angola, du Botswana, des Comores, de la RDC, du Lesotho, de Madagascar, du Malawi, de l’Ile Maurice, du Mozambique, de la Namibie, des Seychelles, du Swaziland, de la Tanzanie, de la Zambie et du Zimbabwe.

ACP

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tueries et insécurité à Béni : En colère, la population descend dans les zones rouges en commune de Ruwenzori

Répondant à l’appel des étudiants, la population de Béni est descendue jeudi 18 octobre, dans ...

Kasai Central-Meurtre des experts de Nations-Unies : un journaliste et un officier de l’armée à la barre

L’audience sur le meurtre des experts de nations unies s’est poursuivi jeudi 18 octobre 2018, ...

Nord-Kivu, insécurité : La progression d’une armée négative en direction de Beni subira l’expérience des forces armées (communiqué officiel, opération Sokola 1)

Dans un communiqué officiel rendu public jeudi 18 octobre, par le commandant du secteur opérationnel ...