Accueil » ACTUALITE » RDC –ECONOMIE : Après Nestlé et Hasson&Frères, Samsung quitte la RDC à cause de la contrefaçon

RDC –ECONOMIE : Après Nestlé et Hasson&Frères, Samsung quitte la RDC à cause de la contrefaçon

Le climat des affaires en RDC ne permet pas aux investisseurs étrangers même locaux de bien opérer au Congo Kinshasa à cause des cas de piraterie et de contrefaçon.

Après la multinationale Suisse Nestlé Congo (filiale) et Hasson & Frères, c’est le tour de la firme sud-coréenne Samsung de mettre fin à ses activités en RDC. La raison de cette fermeture a été révélée par l’ambassadeur de Séoul en RDC au cours d’un face à face avec la presse.

« La firme Samsung n’a pas trouvé son compte en RDC et a donc décidé de fermer ses portes et de s’en aller », a déclaré l’ambassadeur de la Corée du Sud en RDC ,Ki-Chang Kwon, le vendredi 18 août, lors d’un déjeuner avec les représentants de quelques médias de Kinshasa.

À en croire le diplomate sud-coréen, la circulation sur le marché congolais de plusieurs faux produits « Samsung » constituerait l’une des raisons du départ de cette firme.

« La vente des produits Samsung ici n’a pas rencontré les critères qu’ils établissent dans le monde entier pour maintenir leurs compagnies ouvertes ici [en RDC]. J’ai aussi appris des représentants de Samsung ici qu’il y a beaucoup de produits Samsung contrefaits ici », a regretté le diplomate.

Ce dernier indique que la contrefaçon n’est pas la raison majeure de la fermeture des activités de Samsung en RDC, mais constitue l’une des raisons.

« Je ne vais pas vous dire de quel pays proviennent les produits contrefaits. Je ne veux pas avoir des conflits diplomatiques avec d’autres pays », a indiqué Ki-Chang Kwon, qui précise que la taille de la RDC est comparable à toute l’Ouest de l’Europe, sans l’Espagne.

Sans la citer, l’ambassadeur visait bien la Chine qui inonde la RDC avec des produits contrefaits que s’arrachent les congolais à cause de leur faible pouvoir d’achat.

La fermeture de ce Samsung RDC c’est aussi l’échec de la Direction générale de douane et accises (DGDA, ex Ofida). Elle est censée empêcher que des produits contrefaits envahissent le marché congolais.
L’Office congolais de contrôle (OCC) a aussi une part de responsabilité car c’est à lui que revient la charge de contrôler si les produits qui sont sur le marché répondent aux normes.

La fermeture des activités de la firme Samsung en RDC est un coup dur pour les travailleurs Congolais et leurs familles.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

RDC- insécurité : le sénateur J.Mabaya demande aux dirigeants et à la Monusco de prendre des mesures nécessaires

Le sénateur Jean Mabaya, un des 21 candidats à la présidentielle de décembre prochain, a ...

Nord-Kivu, énième tuerie à Beni : la société civile exige les départs de la Monusco, des ONG intern. et de l’équipe de riposte contre Ebola

C’est une décision radicale que vient de prendre ce lundi la société civile de Beni ...

En marge de la 73è Ass. ONU : Les autorités RD Congolaises refusent de participer à une réunion de haut niveau sur la RDC

Les autorités RD Congolaises ont refusé de participer à la réunion de haut niveau sur ...