Accueil » ACTUALITE » Kinshasa-Bandal : le président J. Kabila s’est offert un bain de foule

Kinshasa-Bandal : le président J. Kabila s’est offert un bain de foule

Le président de la République Joseph Kabila Kabange s’est offert un bain de foule, dimanche 12 août 2018 au niveau du Pont Makelele ( Pont Lunda Bulululu) dans la Commune de Bandalungwa.

C’est sa première descente sur terrain, depuis qu’il a annoncé 4 jours plutôt, qu’il ne briguera pas un 3e mandat, en désignant Emmanuel Ramazani Shadary comme son dauphin pour la présidentielle de décembre prochain.

La population de Bandalungwa, qui habite aux alentours du Pont Makelele, lui a réservé un accueil délirant.
La clameur publique, causée par les chants à la gloire du chef de l’État, ne faisait qu’attirer une foule encore plus nombreuse.

Le cortège présidentiel a été stoppé par celle-ci qui s’est mise au milieu de la route, pour empêcher la jeep au bord de laquelle se trouvait le président, d’avancer.
Elle scandait à tue-tête et joyeusement  »Yé wana Raïsi » (voici le président, ndlr).

Il a fallu que la garde rapprochée du président s’active avec délicatesse, pour lui frayer un chemin dans la foule qui ne cessait de gonfler.

Finalement, Joseph Kabila s’en est sorti et son cortège a poursuivi son bonhomme de chemin.

Pour le directeur de cabinet, qui faisait partie de la délégation, l’accueil spontané reçu par le président témoigne de la reconnaissance qui lui est due par son peuple. Néhémie Mwilanya, interrogé par la RTNC, a déclaré que les Kinois sont conscients des efforts fournis par le président Kabila, pour stabiliser et reconstruire la RDC.

Ce bain de foule s’est produit à l’occasion d’une visite d’inspection inopinée, de la voirie urbaine dans ses grandes artères de Kinshasa : Boulevard Kasuvubu, Avenue Libération ex 24 novembre, Avenue By-Pass notamment.

De Kintambo à Matete, en passant par l’UPN et le Rond point Ngaba, le chef de l’État s’est rendu compte de l’état de routes dans ces parties de la capitale. Il a donné des instructions pour leur réhabilitation, aménagement ou agrandissement, afin de rendre la circulation plus fluide.

Il a instruit au ministre des infrastructures, Thomas Luhaka, qui était aussi dans sa délégation, de procéder au curage de la rivière Makelele au niveau du pont du même nom, pour éviter les inondations et les morts d’hommes.
J. Kabila a par ailleurs demandé l’élargissement de l’avenue Libération ex 24 novembre, dans son tronçon compris entre Bandal et Selembao, pour diminuer les bouchons.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’élection du bureau définitif de l’assemblée nationale fixée ce mercredi 24 avril

Dans un communiqué publié le lundi dans la soirée, le bureau provisoire de l’Assemblée nationale ...