Accueil » ACTUALITE » Le cardinal Monsengwo est le seul candidat capable de redresser le pays, selon la Ligue des Serviteurs

Le cardinal Monsengwo est le seul candidat capable de redresser le pays, selon la Ligue des Serviteurs

La Ligue des serviteurs, une structure de la société civile estime que le cardinal Lurent Monsengwo est le seul candidat président de la République capable de redresser « la situation chaotique » que traverse le pays. La position de cette organisation de la société civile est contenue dans une lettre ouverte adressée à l’intéressé et rendue publique lundi 30 juillet.

Pour Nsingi Pululu, président de cette structure, Mgr Monsengwo ferait mieux de s’inspirer de l’exemple des personnalités telles que Desmond Tutu, Nelson Mandela et Martin Luther King en acceptant la demande pressante de la population qui veut le voir sortir la RDC du chaos.

« Nous constatons que la classe politique congolaise a atteint la ménopause, raison pour laquelle nous peuple congolais, proposons votre personne à la présidence de la république, afin de mieux organiser et transformer la société congolaise, que le président actuel a déclaré n’avoir pas réussi à faire. Son éminence le cardinal, vous avez déclaré que le peuple congolais serait en prison à ciel ouvert, et dirigé par les médiocres. A cet effet, la seule personne pouvant libérer le Congolais de cet emprisonnement est la personne qui l’a constaté », argumente Nsingi Pululu.

Pour la Ligue des serviteurs, refuser cette offre de prendre la présidence de la République « expliquerait clairement la complicité du cardinal avec ceux-là qui ont amené ce peuple dans cette misère ».

Dans une pétition lancée le 20 juillet à Kinshasa, la Dynamique chrétienne pour l’unité et le développement (DCUD) collecte les signatures pour pousser l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Mosengwo Pasinya à se porter candidat à la présidentielle de décembre 2018. Pour Mme Odette Babandoa Etoa, secrétaire nationale de ce regroupement des organisations chrétiennes, la RDC a besoin d’une personnalité intègre, compétente, qui rassemble et rassure les Congolais.

« Le Cardinal Laurent Monsengwo n’est pas candidat à un poste politique », avait rétorqué le Comité laïc de Coordination (CLC), dans un communiqué publié le 27 juillet à Kinshasa. Pour le porte-parole de cette structure, Jonas Tshombela, cette position reflète la volonté du prélat lui-même. L’intéressé ne s’est pas encore publiquement exprimé à ce sujet.

radiookapi.net

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Kengo n’élira pas automatiquement Shadary : il dit attendre la liste définitive des candidats présidents pour faire son choix

Pour le président du sénat congolais, qui intervenait ce mardi 21 août 2018 sur Rfi, ...

Présidentiel- 2018 : L’ex Premier ministre Samy Badibanga va dévoiler son programme de gouvernement ce mercredi

Candidat à la présidentielle du 23 décembre 2018, l’ex Premier ministre Samy Badibanga Ntita dévoilera ...

A Kananga, D. Sesanga insiste sur l’inclusivité des élections : « Rien ne donne le pouvoir à qui que ce soit d’exclure un autre congolais »

En séjour de travail dans la ville de Kananga depuis le week-end dernier, le secrétaire ...