Accueil » ACTUALITE » Lualaba : les agriculteurs abandonnent leurs champs depuis trois mois à cause de la présence d’un éléphant en divagation

Lualaba : les agriculteurs abandonnent leurs champs depuis trois mois à cause de la présence d’un éléphant en divagation

Des agriculteurs d’une dizaine de villages de la chefferie de Mazangule en territoire de Lubudi (Lualaba) n’accèdent plus dans leurs champs de maïs depuis trois mois. Dans une déclaration faite lundi 30 juillet, ils disent craindre la présence dans la zone d’un éléphant en divagation, qui a déjà causé des dégâts humains dans cette chefferie.

« Nous avons cultivé du maïs. C’est notre seule source des revenus. Le maïs est à terme mais impossible pour nous d’aller le récolter. Un éléphant a élu domicile dans la zone et agresse tout celui qui s’hasarde à y aller », a affirmé un représentant des agriculteurs de la chefferie de Mazangule dans le territoire de Lubudi.

Selon ces agriculteurs, une femme qui se rendait au champ a été tuée par cet éléphant au mois de mai dernier.

Ces agriculteurs craignent aussi le feu de brousse, malgré l’interdiction de cette pratique par les autorités politiques et administratives.

Près de 20 % de récoltes de maïs de la chefferie Mazangule sont partis en fumée.

L’administrateur de Lubudi assure que le refoulement de cet éléphant ainsi que d’autres pachydermes se prépare au niveau de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN). Ce que confirme le directeur le directeur provincial à l’ICCN sans donner des précisions sur la date de cette opération.

radiookapi.net

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’UDPS nie toute alliance Tshisekedi-Kabila

“Il n’y a eu aucun accord entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi”, a déclaré le ...

RDC-PRÉSIDENTIELLE: FELIX TSHISEKEDI ELU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Après 3 reports en 2 ans pour organiser des élections en RDC et par la ...

RDC : POUR L’UA, “TOUTE CONTESTATION DES RÉSULTATS, DONT CELLE PORTANT SUR LEUR NON CONFORMITÉ AVEC LA VÉRITÉ DES URNES, DOIT SE FAIRE PACIFIQUEMENT”

Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a dit prendre connaissance ...