Accueil » ACTUALITE » Lualaba : les agriculteurs abandonnent leurs champs depuis trois mois à cause de la présence d’un éléphant en divagation

Lualaba : les agriculteurs abandonnent leurs champs depuis trois mois à cause de la présence d’un éléphant en divagation

Des agriculteurs d’une dizaine de villages de la chefferie de Mazangule en territoire de Lubudi (Lualaba) n’accèdent plus dans leurs champs de maïs depuis trois mois. Dans une déclaration faite lundi 30 juillet, ils disent craindre la présence dans la zone d’un éléphant en divagation, qui a déjà causé des dégâts humains dans cette chefferie.

« Nous avons cultivé du maïs. C’est notre seule source des revenus. Le maïs est à terme mais impossible pour nous d’aller le récolter. Un éléphant a élu domicile dans la zone et agresse tout celui qui s’hasarde à y aller », a affirmé un représentant des agriculteurs de la chefferie de Mazangule dans le territoire de Lubudi.

Selon ces agriculteurs, une femme qui se rendait au champ a été tuée par cet éléphant au mois de mai dernier.

Ces agriculteurs craignent aussi le feu de brousse, malgré l’interdiction de cette pratique par les autorités politiques et administratives.

Près de 20 % de récoltes de maïs de la chefferie Mazangule sont partis en fumée.

L’administrateur de Lubudi assure que le refoulement de cet éléphant ainsi que d’autres pachydermes se prépare au niveau de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN). Ce que confirme le directeur le directeur provincial à l’ICCN sans donner des précisions sur la date de cette opération.

radiookapi.net

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Kengo n’élira pas automatiquement Shadary : il dit attendre la liste définitive des candidats présidents pour faire son choix

Pour le président du sénat congolais, qui intervenait ce mardi 21 août 2018 sur Rfi, ...

Présidentiel- 2018 : L’ex Premier ministre Samy Badibanga va dévoiler son programme de gouvernement ce mercredi

Candidat à la présidentielle du 23 décembre 2018, l’ex Premier ministre Samy Badibanga Ntita dévoilera ...

A Kananga, D. Sesanga insiste sur l’inclusivité des élections : « Rien ne donne le pouvoir à qui que ce soit d’exclure un autre congolais »

En séjour de travail dans la ville de Kananga depuis le week-end dernier, le secrétaire ...