Accueil » ACTUALITE » DGM : A PROPOS DE LA LISTE QUI FAIT LE BUZZ SUR LES RESEAUX SOCIAUX DEPUIS HIER « IL S’AGIT D’UN FAUX », S’INSURGE LA DGM

DGM : A PROPOS DE LA LISTE QUI FAIT LE BUZZ SUR LES RESEAUX SOCIAUX DEPUIS HIER « IL S’AGIT D’UN FAUX », S’INSURGE LA DGM

Ce document qui reprend des personnalités supposées détenir des nationalités étrangères « n’indique aucun destinataire, ne comporte pas de sceau, ni de signature de l’autorité de la DGM », fait remarquer le Directeur de cabinet du DG de la Centrale migratoire.

Sur Internet, on trouve de tout : le meilleur, mais aussi le pire ! N’importe qui peut publier n’importe quoi. A preuve, une liste de près d’une centaine de personnalités rd-congolaises qui détiendraient une double nationalité a fait le buzz hier mercredi 25 juillet sur les réseaux sociaux. Dans un communiqué officiel signé le jour même, que Forum des As publie in extenso, le Cabinet du Directeur général de la DGM fixe l’opinion. Son directeur, Djoko Bale Kongolo, ne reconnait pas ladite liste attribuée à la DGM et qui circule sur la Toile. « La Direction générale de Migration porte à la connaissance de l’opinion qu’elle n’a jamais établi une pareille liste », dément le Dircab Djoko Bale Kongolo. 

Il précise que « le document dont question est un faux patent qui ne porte ni date, ni référence et n’indique aucun destinataire et ne comporte pas de sceau ni signature de l’autorité de la DGM ». Le Dircab indique par ailleurs que « les investigations se poursuivent pour que les auteurs de cette œuvre répréhensible soient recherchés et traduits en justice pour répondre de leur forfait ». 
Cette liste a été mise sur les réseaux sociaux le jour même de l’ouverture du dépôt des candidatures à la présidentielle et aux législatives nationales. Est-ce pour discréditer certaines personnalités voire les disqualifier, sachant que la Constitution rd-congolaise actuelle exclut la double nationalité ? Poser ce genre de questions c’est déjà y répondre ou presque. 
Heureusement dans cette affaire, la seule précision qui vaille est celle de la DGM qui a coupé court à la tournure que prenait déjà la circulation de cette liste sur les réseaux sociaux. 
Nombre d’observateurs créditent la thèse de la DGM qui a conclu à un faux, car certaines personnalités reprises sur le document en circulation auraient déjà régularisé leurs situations et ne seraient plus sous le coup de la loi qui interdit l’accès des étrangers aux fonctions politiques.

REACTIONS
Puisque ces autoroutes de l’information charrient tout, des voix s’élèvent pour appeler à la prudence face à la liste des personnalités à double nationalité en circulation. 
Ernest Kyaviro ne s’explique pas que cette liste arrive juste quand on veut examiner les candidatures. « C’est suspect », dit-il. Il se demande comment et pourquoi les auteurs ont attendu juillet 2018 pour publier ce liste. Où étaient-ils en 2006, en 2011 ? « En réalité, cette liste ne me paraît ni gratuite, ni innocente. En plus, je suis sûr et certain qu’elle contient plein de faussetés et d’erreurs ». Kyaviro appelle à gérer cette question sans passion, en sauvegardant le climat apaisé et la nécessité pour le pays de profiter de tous ses fils. Il rappelle également que le moratoire sur la question de la nationalité n’a jamais été officiellement levé, ni évalué. « Nous subissons donc les conséquences de notre légèreté », assène-t-il.

Forum des as

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tueries et insécurité à Béni : En colère, la population descend dans les zones rouges en commune de Ruwenzori

Répondant à l’appel des étudiants, la population de Béni est descendue jeudi 18 octobre, dans ...

Kasai Central-Meurtre des experts de Nations-Unies : un journaliste et un officier de l’armée à la barre

L’audience sur le meurtre des experts de nations unies s’est poursuivi jeudi 18 octobre 2018, ...

Nord-Kivu, insécurité : La progression d’une armée négative en direction de Beni subira l’expérience des forces armées (communiqué officiel, opération Sokola 1)

Dans un communiqué officiel rendu public jeudi 18 octobre, par le commandant du secteur opérationnel ...