Accueil » ACTUALITE » La RDC appelée à supprimer la taxe sur les services de Mobile Banking

La RDC appelée à supprimer la taxe sur les services de Mobile Banking

L’Association mondiale des opérateurs des télécommunications sur la RDC a publié mardi 24 juillet son rapport 2017, intitulé : « Réformer la fiscalité de la téléphonie mobile en RDC pour soutenir la croissance économique ». Ce document propose la réduction de quelques taxes et l’élimination notamment de la taxe sur les services de Mobile Banking.

Ce rapport souligne le rôle de la téléphonie mobile dans l’économie congolaise et la nécessité de concevoir un cadre plus efficace de politique fiscale pour ce secteur. Il relève que les taxes appliquées dans la téléphonie mobile en RDC sont disproportionnellement élevées par rapport aux autres pays africains.

Jean François Le Bihan, directeur des politiques publiques de l’Association mondiale des opérateurs des télécommunications en Afrique subsaharienne, note que ce domaine contribue pour environ 20 pour cent du total des recettes, bien qu’il ne représente que 3,6 pour cent du PIB.

Ainsi, il propose l’élimination de la taxe sur les services de mobile banking et la réduction de la taxe de numérotation de 0.45 dollars à 0.22 dollars. Autre taxe à réduire, c’est celle des droits d’accises sur les services mobiles.

Selon Jean Francois Le Bihan, cette réduction rendrait plus accessibles ces services.

radiookapi.net

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

L’Union européenne prolonge d’un an les sanctions contre les autorités congolaises dont E. Ramazani

L’Union européenne vient, dans un communiqué diffusé ce lundi 10 décembre, de prolonger pour une ...

F. Tshisekedi et V. Kamerhe en campagne de proximité à Bunia avant l’arrivée ce mardi à Kisangani

Arrivés dimanche à Bunia où ils ont animé un meeting populaire, Félix Tshisekedi et Vital ...

Campagne électorale/incidents à Kindu : « La peur a changé de camp » (Martin Fayulu)

Kindu risque d’être un rendez-vous manqué pour le candidat président de la coalition Lamuka. Alors ...