Accueil » ACTUALITE » Le PPRD F. Kambere depuis Tanzanie sur le 3e mandat de Kabila : « Nous PPRD, soutenons cette hypothèse car il a encore ce droit, nous n’interprétons pas une autre Constitution »

Le PPRD F. Kambere depuis Tanzanie sur le 3e mandat de Kabila : « Nous PPRD, soutenons cette hypothèse car il a encore ce droit, nous n’interprétons pas une autre Constitution »

Invité à Dar-es-Salam par le Parti Communiste Chinois qui a organisé en partenariat avec le parti Chama Cha Mapinduzi de la Tanzanie, une grande conférence thématique réunissant les chefs de partis politiques africains, le secrétaire permanent adjoint du PPRD est revenu une fois de plus sur l’éligibilité du président de la République.

Dans une interview accordée mercredi 18 juillet dernier, à l’issue de cette rencontre, le SPA Kambere a indiqué que le régime de légitimation du mandat de l’élection présidentielle dans notre pays, doit s’interpréter par rapport aux articles 5, 70 et 71 de la Constitution. C’est un tout et on ne peut pas les séparer, dit-il.

« Lorsque l’article 5 dit que la souveraineté nationale appartient au peuple congolais et que tout pouvoir émane du peuple et que le suffrage doit être universel, égal et direct, cela doit s’étendre à l’article 70 qui stipule que le mandat du président de la République est de 5 ans renouvelable une seule fois. Que cela signifie? ça veut dire que ce mandat qui est de 5 ans pour qu’il soit dit renouvelé, il doit être de la même nature, même espèce et du même caractère », a fait savoir Ferdinand Kambere.

« Mais avec la révision de 2011, on se rend compte que le mandat que J. Kabila a brigué en 2006 était un mandat de 5 ans certes, mais obtenu sous la légitimation qui a la fourchette des 51% ou plus, soit à la majorité absolue. En 2011, la fourchette de l’élection présidentielle passe de la majorité absolue à la majorité simple. Ça devient certes un mandat de 5 ans du chef de l’État mais d’une autre espèce », a renchéri F. Kambere.

« En ce moment là, il n’y a plus de renouvellement, il y a eu coupure. Il y a eu une nouvelle Constitution. Tous les professeurs du droit constitutionnel du monde entier le savent », a-t-il insisté.

Évoquant les initiateurs du manifeste des universitaires ou encore le CLC qui s’opposent au 3e mandat, le SPA du PPRD souligne que l’heure est à la préparation des élections.

« Au lieu d’appeler le peuple dans la rue, ils n’ont qu’à se préparer pour aller à la rencontre du souverain primaire qui est le peuple, ou aller devant la Cour Constitutionnel s’ils estiment que Kabila n’a pas droit à un troisième mandat, au cas où il déposait sa candidature », a-t-il martelé.

F. Kambere souligne que le PPRD soutient le 3e mandat de J. Kabila Kabange puisqu’il est constitutionnel.

« Nous, comme PPRD nous soutenons cette hypothèse-là. Il a encore ce droit parce que c’est conforme à notre Constitution. Et nous n’interprétons pas une Constitution d’un autre pays où d’autres personnes », a-t-il conclu.

Soulignons par ailleurs qu’il était question pour les participants à cette conférence qui s’est tenue à Dar es Salam, de développer des programmes visionnaires à même d’apporter des solutions efficaces aux problèmes des peuples africains.

Le suspens sur le prétendu 3e mandat de J. Kabila, sera peut-être enterré ce jeudi 19 juillet lors de son discours sur l’etat de la nation devant le parlement réuni en congrès.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Tueries et insécurité à Béni : En colère, la population descend dans les zones rouges en commune de Ruwenzori

Répondant à l’appel des étudiants, la population de Béni est descendue jeudi 18 octobre, dans ...

Kasai Central-Meurtre des experts de Nations-Unies : un journaliste et un officier de l’armée à la barre

L’audience sur le meurtre des experts de nations unies s’est poursuivi jeudi 18 octobre 2018, ...

Nord-Kivu, insécurité : La progression d’une armée négative en direction de Beni subira l’expérience des forces armées (communiqué officiel, opération Sokola 1)

Dans un communiqué officiel rendu public jeudi 18 octobre, par le commandant du secteur opérationnel ...