Accueil » CULTURE » Pamela Baketana braque son « regard sur les enfants orphelins »

Pamela Baketana braque son « regard sur les enfants orphelins »

À l’occasion de la journée internationale de l’enfant africain, Pamela Baketana,  la gagnante de la saison 1 du concours « The Voice Afrique francophone » livre un concert caritatif dénommé « Un regard sur moi, enfant orphelin ». Le but, à l’en croire, est de faire une collecte de fonds afin de venir en aide aux 100 Orphelins ciblés. A bâton rompu, Pamela Baketana se confie à arts.cd :

Après  « The Voice Africa Francophone», qu’est-ce que Pamela Baketana est devenue ?

En dehors du concours, j’ai réalisé plusieurs projets ici comme à l’extérieur du pays. J’ai  eu à partager la scène avec plusieurs artistes et groupes, notamment ; Lokua Kanza, Jean Goubald, Fally Ipupa, Le Perc, Reddy Amisi, le Chœur Vox Disposa, La chorale La voix des anges, le Choeur MC,…  Je ne cesse de me retrouver dans plusieurs projets dont celui-ci qui concerne les enfants orphelins qui aura lieu à l’occasion de la journée internationale de l’enfant africain célébrée chaque 16 juin.

Bénéficiez-vous toujours de l’encadrement de Lokua Kanza et de Universal Music ?

Ma relation et Lokua Kanza est parfaite. Il est resté mon coach. Musicalement, il ne cesse de me coacher. Je peux conclure en disant qu’il est non seulement un coach pour moi mais aussi un papa. Oui, Universal Music reste présent dans ma carrière artistique.

Etes-vous aussi intéressé par des collaborations entre vous les artistes?


Vous n’avez pas de Fondation, mais vous organisez un concert pour une collecte de fonds pour 100 orphelins ?
Oui, J’ai toujours été ouverte pour toute collaboration entre artiste. Comme dit-on,  l’union fait la force, j’ai toujours été d’accord pour travailler avec mes confrères et consœurs dans le but d’échanger et de porter la musique congolaise et notre culture.

Oui, je n’ai pas une fondation s’occupe des enfants en général, ni des enfants orphelins.  Nous avons juste voulu pénétrer ce monde pour apporter de l’énergie. Surtout que c’est une étape fragile de la vie. Nous voulons apporter un plus à cette catégorie des êtres humains. On ne donne ce qu’on a.

« Un regard sur moi, enfant orphelin», pourquoi ce thème ?

Le but est de rapprocher le monde à la vie de ces enfants qui ont besoin d’une attention soutenue. Malgré les souffrances de diverses formes qu’ils doivent affronter, ils ont le droit de mener une vie normale comme tous les autres enfants du monde.

De ce fait, Pamela Baketana et quelques partenaires dont l’Asbl « RDC Lelo na lobi », nous organisons cette activité pour pouvoir récolter les fonds et donner le sourire aux enfants orphelins.

Un mot pour la soirée du 16 juin au Sultani Hotel ?

Juste un appel à toutes les personnes de bonne volonté de bien vouloir nous rejoindre à cette activité pour célébrer la journée de l’enfant africain. A cet effet, il ne faut pas oublier une petite contribution en espèce ou en nature qui va nous aider dans cette démarche.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Pour avoir donné son avis sur la machine à voter, la RTNC s’en est pris gratuitement et violemment à Koffi Olomide

N’a-t-on pas le droit d’ opiner sur un sujet ? Pour avoir exprimer simplement son ...

Appréciation de l’intérêt de la jeunesse congolaise accordée aux études en arts plastiques et graphiques à l’ABA

Le secrétaire général académique de l’Académie des beaux-arts de Kinshasa(ABA), Charles Mbengo, a apprécié mardi ...

Bob Elvis est sorti de son silence

Le rappeur congolais Bob Elvis est sorti du silence après avoir été porté disparu et ...